platinn networkNews › Optimiser ou repositionner?

05 February 2018

L'expérience de platinn avec les stratégies d’innovation des PME. Propos de Christoph Meier, directeur de platinn.

Optimiser ou repositionner?

Plusieurs options face aux défis

Continuer les affaires courantes, passer à l’optimisation ou viser un repositionnement plus radical sur les marchés? Typiquement, les clients platinn se décident pour la deuxième et la troisième variante. En platinn, ils trouvent un partenaire neutre, indépendant et compétent pour les accompagner dans la planification et l’implémentation de leurs projets d’innovation.

Le chemin vers l’optimisation se prête particulièrement aux PME. Elles qui manient une clientèle prometteuse avec une gamme de prestations et de produits solide. Dans cette perspective, les mesures d’optimisation sont principalement de nature organisationnelle et de management. Ces deux dernières années, platinn a soutenu 45 entreprises visant cette piste d’optimisation. Les PME en question proviennent essentiellement de deux contextes différents.

Un premier groupe se voit confronté à une situation de consolidation, caractérisée par une pression accrue sur les marges et les volumes. Dans ces cas, les mesures d’optimisation s’axent sur la productivité, la gestion des stocks, les temps de passage, les achats, etc. (voir exemples dans focus no 62 Beka SA, SWISS-TUBE-LNI - no 66 FELCO Motion, Décovi SA - ce numéro Kugler Bimetal SA).

Le deuxième groupe, lui, vit une situation inverse. Les marchés de ces sociétés sont en pleine évolution et leurs "appareils de production" ont de la peine à suivre l’expansion. Dans ce cas de figure, l’optimisation sert à assurer la croissance, la "scalability" et la qualité des prestations. Face à ces défis, les interventions platinn sont souvent liées à la conception de l’organisation – avec une orientation processus –, au développement des métiers, aux systèmes informatiques et à une gestion maîtrisée.

Contrastant avec ces deux groupes d’entreprises, dans la même période, 79 PME on fait appel à platinn car elles ne pouvaient plus se contenter d’une démarche d’optimisation pour assurer leur compétitivité. Des changements structurels des marchés leur imposaient des mesures radicales.

Pour ces PME, le mot d’ordre est de se repositionner, de se renouveler pour conquérir d’autres clients, d’autres segments de marchés et ceci avec de nouvelles offres. Un sous-traitant qui cherche à entrer dans l’aérospatial ou dans l’industrie médicale (voir exemples dans focus no 63 UNIMEC SA, no 67 Lauener & Cie SA). Un fournisseur d’équipements qui veut se repositionner comme partenaire de services avec une stratégie 4.0. Un fabricant qui veut se transformer en fournisseur de solutions. Voilà toute une série d’exemples de tentatives de repositionnement et de renouvèlement. Les clients et l’offre prennent alors une place clé dans ce type de démarche d’innovation.

Ces entreprises cherchent des portes d’entrées auprès de clients pilotes, désirent acquérir des connaissances sur de nouveaux marchés, recherchent un appui pour mettre en place l’organisation, les procédures et la qualification. Pour ces PME, platinn offre à la fois son réseau de contacts et un système de coaching modulaire, basé sur bientôt 60 coachs accrédités.

100 PME prometteuses

PME Magazine, vient de sortir son hors-série intitulé " Suisse romande - 100 PME prometteuses". Un tiers des entreprises présentées sont passées par les services de la plateforme d'innovation. Les voici:

Next ››

La vision du nouveau directeur de platinn

A la tête de la plateforme d’innovation de Suisse occidentale depuis moins de 100 jours, Pico Lantini dresse les contours du futur soutien à l’innovation.

Next ››

Des opportunités pour les sous-traitants industriels neuchâtelois

Quels sont les enjeux actuels et les perspectives pour les entreprises neuchâteloises actives dans la sous-traitance industrielle? Afin de mettre en lumière ces PME dites de l’ombre, la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI) et la Banque Cantonale Neuchâteloise (BCN) se sont associées à l’Université de Neuchâtel pour établir un diagnostic stratégique de ce secteur d’activités.

Next ››

Initiatives communautaires pour aider à la transformation vers l’industrie 4.0

Machines intelligentes, fabrication additive, internet des objets, "big data"... Grâce à ces nouvelles technologies, l’industrie se transforme à toute vitesse. En ligne avec la tendance de travailler en réseau et de développer l'intelligence collective, l’OPI a créé des groupes de travail communautaires (GTC) autour de thématiques liées à l’industrie 4.0 pour permettre aux entreprises genevoises d’anticiper ces changements et d’être à la pointe de ces sujets incontournables.

Next ››

Sy&Se remporte le Prix BCN Innovation 2018

Une nouvelle technologie d’assemblage sans colle a séduit le jury du Prix BCN Innovation 2018. La startup chaux-de-fonnière Sy&Se, passée par un coaching du Service Coopération, remporte un chèque de 300 000 francs.

Next ››

Lancement du programme d’impulsion «technologies de fabrication» d’Innosuisse

Programme d’impulsion «Technologies de fabrication», doté de 12 millions de CHF/an pour que la Suisse reste à la pointe du développement et de l'application des technologies digitales.

Next ››

Les entreprises misent de plus en plus sur les améliorations de produit et les optimisations de processus

L'innovation des PME suisses passe toujours plus par des efforts d’optimisation de leurs processus de production.

Next ››

JIC: supporting entrepreneurship for 15 years

Since its establishment in 2003, the South Moravian Innovation Centre (JIC) has supported over 300 companies whose combined revenues have reached nearly 30 billion crowns, and who employ almost 6,500 workers. This summer, JIC is celebrating its 15th anniversary.

Next ››

Soutien financier d'InnovARC pour les coachings Coopération

Dans le cadre du partenariat avec InnovARC, le réseau d’impulsion et de soutien à l’innovation de l’Arc jurassien franco-suisse, les entreprises localisées dans les cantons de Berne, Jura, Neuchâtel et Vaud peuvent bénéficier d’un soutien supplémentaire pour leur coaching (phases 2 et 3).

Next ››

vaud.digital, la plateforme de référence pour les acteurs de la transformation digitale

Une cartographie vaudoise réalisée par Innovaud et le SPECo

Next ››

A l’écoute des PME

Après 27 ans au service des petites et moyennes entreprises de Suisse occidentale, Christoph Meier prend sa retraite. Etat de situation avec le directeur sortant.

Next ››

Les prochains événements du CSEM

Le CSEM, le Centre suisse d'électronique et de microtechnique organise une série d'événements dans le courant du mois à venir et ce dans différentes villes de Suisse.

Next ››

Prix PERL 2019 – les candidatures sont ouvertes

Pour la 17ème année consécutive, Lausanne Région organise le Trophée PERL qui récompense les startups et entrepreneurs les plus prometteurs de la région lausannoise.

Next ››

MatPerf: une plateforme pour réseauter

matperf La mise en place du site www.matperf.ch découle d’un des objectifs initiaux du projet, celui de référencer et valoriser les compétences des entreprises spécialisées dans le développement de matériaux hautes performances. La cible a été ensuite élargie en fonction de la demande. Le site s’adresse ainsi désormais aussi bien aux firmes actives dans la recherche et développement, la transformation qu’aux entreprises de conseil et d’expertise en matériaux.

Next ››

Le RGPD, une épée de Damoclès sur la tête des PME?

RGPD A l’occasion de son intervention à la 13e Conférence TechnoArk le 26 janvier dernier, Sébastien Fanti a dressé un petit résumé des risques et des mesures à prendre avant l’entrée en vigueur le 25 mai 2018 du Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Suisse.

Next ››

Recapp vainqueur

La start-up Recapp, au bénéfice de coachings du Service Coopération de platinn, remporte le "call for innovation" de Swisscom

Next ››