L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Lantern Solutions Sàrl
Lantern Solutions Sàrl

Lantern Solutions Sàrl

  • Entreprise: Lantern Solutions Sàrl

Plus qu’une lampe, un outil pédagogique!

19 Octobre 2012

Lantern Solutions a conçu une lampe interactive à même de soutenir l’activité d’orchestration d’un cours pratique. Son concepteur nous explique les avantages de cette technologie et sa route vers la commercialisation.

Par Anne-France Borgeaud Pierazzi

De l’observation à l’invention
A l’heure où l’informatique s’insère dans de nombreux processus d’apprentissage pour les étudiants, la réflexion peut alors aussi se faire du côté du rôle de l’enseignant. Quels sont les outils lui permettant de dynamiser son enseignement et d’assurer un suivi efficace lors d’exercices pratiques? Partant de ce constat, Hamed Alavi, jeune chercheur de l’EPFL, a alors observé comment l’informatique pourrait soutenir la tâche du chargé de cours devenu «chef d’orchestre»lors de séances d’exercices en groupe. Dans sa thèse obtenue en février 2012, il décrit la fonctionnalité de Lantern en tant qu’outil ambiant de perception capable de faciliter les interactions entre professeurs et étudiants.

             


Hamed Alavi,
chercheur à l'EPFL &
concepteur de la lampe


L'utilisation de la lampe
est très simple et stimule
les intéractions

               


Les données sont transférées en quelques clics.

 

Une lampe stimulant les échanges
En quoi consiste l’unicité de Lantern? Imaginons une salle de classe en plein exercice. Confrontés à un problème, quelques étudiants souhaiteront poser des questions au tuteur ou enseignant. Ils lèveront alors la main ou chercheront l’enseignant du regard. L’étudiant perdra ainsi du temps à chercher l’attention du chargé de cours alors que ce dernier manque d’information immédiate sur le suivi de l’exercice en cours. Avec l’utilisation de la lampe interactive, l’information d’habitude invisible devient visible. Une Lantern, posée devant chaque équipe d’élèves, indique l’avancement dans l’exercice: une couleur définie indique l’exercice sur lequel ils travaillent, l’intensité de la lumière montre depuis combien de temps ils étudient l’exercice et si la lampe clignote, ce signal annonce qu’ils demandent de l’aide.

Les forces de Lantern
Cet outil convivial possède plusieurs avantages. Il permet à l’enseignant d’avoir une vue d’ensemble du travail en cours et de définir la priorité de l’aide aux étudiants. De plus, les lampes sont équipées d’un module de communication sans fil qui les connecte à un serveur enregistrant toutes les actions. Toutes les données peuvent aussi être sauvées sur une clé USB et analysées, ce qui permettra à l’enseignant d’optimiser son cours ultérieurement. De leur côté, les étudiants obtiennent près de 60% de gains de productivité et deviennent plus autonomes. Mais le succès de ce concept s’explique aussi par le changement d’atmosphère générant une dynamique positive d’interactions entre le superviseur de cours et ses élèves.

Vision d’avenir
«Le produit vient d’être commercialisé sur le marché. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur le marketing et la sélection d’autres écoles qui pourraient être intéressées. Lantern Solutions sera notamment présente à la foire Worlddidact de Bâle pour accroître sa visibilité. Mais c’est surtout une nouvelle façon de soutenir le travail en classe, avec une approche non invasive et non distractive, que nous cherchons à affiner et promouvoir dans le futur. Le potentiel d’innovation ne se limite pas seulement au domaine de l’éducation, car nous explorons déjà d’autres possibilités d’utilisation et d’application. Pourquoi ne pas lancer par exemple une version Lantern sur les tables de restaurant?», suggère Hamed Alavi.

L’apport de platinn
«La première prise de contact a eu lieu lors de la rédaction du dossier pour Innogrant, un fonds dédié au soutien à l’innovation au sein de l’EPFL et plus spécifiquement aux projets à fort potentiel. Le coaching platinn a ensuite permis de valider le produit et de donner l’impulsion au montage de la start-up. Au-delà de la création, il s’agissait de définir la stratégie pour la propriété intellectuelle et de chercher des partenaires pour la distribution. J’ai été impressionné par la qualité des premiers prototypes, tant au niveau de la fonctionnalité que de l’ergonomie. Le côté visionnaire de la lampe comme objet communiquant démontre l’évolution de l’enseignement en mutation. Hamed Alavi a su analyser un problème, trouver la technologie adéquate et implémenter une solution innovante», raconte Simon Johnson, coach responsable du projet.

L’avis de l’entrepreneur
«Après 10 ans d’études et habitué à évoluer dans ce monde protégé des hautes écoles, sauter dans le monde des affaires réserve quelques doutes et incertitudes. Simon Johnson m’a guidé sur le chemin de la création de mon entreprise et m’a aidé à valoriser les forces du produit. Quel prix proposer? Pour quel segment de marché? Que souhaitent les utilisateurs? Notre collaboration a permis, sans aucun doute, de donner de l’élan et de la rapidité au développement de la start-up », indique Hamed Alavi. www.lantern.ch

L’avis des écoles
Les étudiants de maturité de l’école Moser à Genève et Nyon ont été les premiers utilisateurs des lampes interactives depuis 2010. «Cet outil s’intègre parfaitement dans notre philosophie et notre ouverture pour les technologies novatrices ainsi que les nouveaux moyens pédagogiques. Chaque session de cours se compose de 20 minutes d’enseignement en amphithéâtre suivi d’exercices concrets incitant une réflexion immédiate du thème. L’intégration de Lantern dans cette phase du cours a diminué le sentiment de frustration des élèves, accru leur mobilité au sein des groupes et augmenté la vitesse de résolution des problèmes», témoigne Alain Moser, directeur général de l’école Moser. www.ecolemoser.ch

L’école polytechnique fédérale de Zurich a aussi testé Lantern. «Très fiable, légère et facile d’utilisation, cette lampe didactique permet un suivi des étapes du processus d’assimilation. Elle combine technologie informatique et expérience sensorielle pour les utilisateurs sans qu’ils soient interrompus dans leur processus d’apprentissage. Ce nouveau produit devrait avoir beaucoup de succès auprès des universités souhaitant améliorer les dispositifs d’enseignement social», commente le Dr. Benno Volk, Head of Faculty Development (ETH Zurich). www.let.ethz.ch

Pour en savoir plus...
Lantern Solutions Sàrl
EPFL RLC D 1 740, Station 20
1015 Lausanne
T 021 693 24 74
www.lantern.ch

JOHNSON Simoncontacter

JOHNSON Simon

Domaines :

  • applications et solutions sur Internet (SaaS, e-commerce, sécurité, PABX virtuel)
  • téléphonie/Internet mobile, communication par fibre optique
  • drones (unmanned aerial systems), capteurs et solutions RFID
  • énergie renouvelable

Expérience & formation :

  • BSc Computer Science & Electronic Engineering
  • University College, London

Langues :

  • anglais
  • français
Services platinn: Affaires

Affaires

Le service de développement des affaires vise en particulier:

 
  • l'augmentation des ventes;
  • la diversification de l'offre;
  • le renforcement des relations clients;
  • la validation et la réalisation d'une idée ou d'un projet d'innovation d'affaires;
  • l'évolution de la stratégie;
  • le financement de la société et des projets d'innovation.
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 27 (Oct.-Nov. 2012) 2012
  • Transformer sa voiture en camping-car, c’est simple comme le SwissRoomBox!
    Pour ceux qui rêvent d'évasion en toute autonomie, Philippe Perakis a inventé un système modulaire révolutionnaire. Explications.
  • Plus qu’une lampe, un outil pédagogique!
    Lantern Solutions a conçu une lampe interactive à même de soutenir l’activité d’orchestration d’un cours pratique. Son concepteur nous explique les avantages de cette technologie et sa route vers la commercialisation.
  • Le chèque innovation reconduit
    Afin de répondre au vif intérêt des PME pour cet instrument d’encouragement à l’innovation doté d’un fonds d’un million de francs, l’attribution des chèques est renouvelée jusqu’à fin décembre.
  • Histoire d'un succès: Lugaia SA s’impose sur le marché du conditionnement des produits pharmaceutiques.
    Installée depuis 2006 à Viège (VS), cette entreprise développe une technologie de pointe dans les secteurs très spécifiques du conditionnement de produits chimiques et du transfert stérile.
fr (3,83 MB)