L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Objectis SA
Objectis SA

Objectis SA

  • Entreprise: Objectis SA

Objectis accélère la transformation numérique chez les industriels

12 Décembre 2017

Dès sa création, la spin-off de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud a fait appel à platinn pour développer son orientation commerciale.

L'interview en vidéo

Les débuts
Il y a 7 ans, François Birling, professeur à la HEIG-VD fondait Objectis en s’entourant de trois ingénieurs: Antoine Jeanrichard, Paul-Henri Maillefer et Christopher Bouzas. Dès son origine, la société met son savoir-faire en génie logiciel dans des solutions destinées aux industriels. Les quatre fondateurs, issus d’une formation technique, cherchent rapidement à s’entourer. «Notre côté ingénieur nous a incité à nous focaliser sur les défis techniques. Nous avions besoin de conseils pour renforcer notre développement commercial», se souvient Christopher Bouzas, devenu depuis directeur.

Une aventure entre hommes et machines
Aujourd’hui, Objectis sert plus d’une centaine de clients. Ses effectifs dépassent les vingt collaborateurs et les perspectives de croissance sont présentes et maîtrisées. Le bureau d’ingénieurs en informatique spécialisé dans les nouvelles technologies dédie une grande partie de son activité à l’accompagnement des industriels dans leur transformation vers l’Industrie 4.0. Pour ce faire, elle propose trois modèles de collaboration: des formations professionnelles destinées aux équipes internes, des plateformes logicielles pour ses clients et des activités de service pour concevoir et développer des solutions "sur-mesure". «C’est dans la synergie de ces trois activités que l’on trouve les moyens les plus efficaces d’apporter à nos clients des solutions technologiques innovantes, fiables et pérennes», souligne le directeur.

focus_platinn_67_Objectis_oFactory

Application Web permettant de superviser la production (dashboard OEE d'une machine)

L’apport de platinn
Pour soutenir cette montée en puissance et parvenir à une approche plus stratégique, l’entreprise a pu compter sur l’apport de Christian Caillat, le coach Affaires qui a accompagné Objectis au cours de ces années. «L’objectif de ce coaching était double. Les aider à développer leur offre produit d’une part et développer les clients de l’autre», explique le spécialiste. «Cette stratégie a été couronnée de succès et a permis en 2014 et 2015 de générer suffisamment de revenus pour engager dès le début 2016 un ingénieur commercial à plein temps. Cette personne se consacre depuis lors à la gestion des clients existants et à la prospection de nouveaux clients.»

focus_platinn_67_Objectis_team

L'équipe de la société Objectis dans ses locaux du Y-Parc., d'Yverdon-les-Bains

L’avis de l’entrepreneur
«La structuration de l’offre produit a donné naissance à notre offre de formation. Et en ce qui concerne le nombre de clients, nous sommes passés de 4 à 100. Il est certain que les objectifs ont été atteints. Notre volume d’affaires a doublé en trois ans. Cela montrait l’intérêt du marché et aussi une plus grande pertinence dans l’approche. Nous sommes vraiment ravis d’avoir eu ce soutien platinn. Ce regard expert et complémentaire nous a donné accès à une structure et une connaissance auxquelles s’ajoute toute une expérience que Christian a pu partager avec nous, pour nous permettre d’acquérir ces compétences dont nous avions besoin, et qui ont permis de professionnaliser notre démarche commerciale.»

L’avis du coach
«La force d’Objectis a été de déployer leur plateforme de développement pour être en permanence à la pointe de la technologie. En exécutant ainsi une stratégie de niches successives, cela leur a permis de répondre au mieux aux besoins de leur clientèle tout en se mettant à l’abri de la concurrence.»

Pour en savoir plus...

www.objectis.com

Objectis SA: la compétence au service de l’automatisation industrielle

11 Juin 2012

Dans le domaine toujours plus exigeant de l'automatisation, Objectis développe des solutions logicielles performantes et innovantes, répondant à la complexité des machines de dernière génération.

Par Sophie Masterlinck Bass

Quatre co-fondateurs unissent leurs talents
François Birling, professeur à la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) sise à Yverdon-les-Bains, est à l’origine de la belle aventure humaine et technologique d’Objectis SA. Riche d’une longue expérience dans le secteur de l’automatisation,cet ingénieur a longtemps développé des logiciels pour des fabricants implantés en Suisse romande.Conscient de l’apport et des avancées du génie logiciel dans ce domaine, François Birling a rassemblé une équipe d’ingénieurs pour créer des solutions face aux exigences de flexibilité et d’extensibilité des machines actuelles.

               


Co-fondateurs (de gauche à droite):
Christopher Bouzas, François Birling, Paul-Henri Maillefer et Antoine Jeanrichard

Des atouts face à la complexité des processus
La mission d'Objectis est de faciliter l’exploitation de diverses machines et instruments de mesure selon deux axes: l’interface homme-machine et le pilotage, ou contrôle mécatronique. «Face à des machines toujours plus performantes et aux processus de plus en plus complexes, les fabricants sont confrontés à des problématiques nouvelles au niveau du logiciel, parfois difficiles à maîtriser», explique Christopher Bouzas, CTO d’Objectis. «Notre base logicielle apporte les solutions nécessaires à l’industrie de l’automatisation tout en s’adaptant aux besoins de nos clients. Ils peuvent ainsi résoudre les problèmes liés aux technologies de l’informatique grâce à une boîte à outils utilisable à grande échelle.»

Méthodologie éprouvée permettant la maîtrise des délais, des coûts et des risques.

               

oStudio: une plateforme logicielle innovante
Très performante en matière de constructions électrique et mécanique de machines à forte valeur ajoutée, la Suisse doit encore se renforcer dans les aspects liés au développement logiciel. La plateforme "oStudio" constitue une véritable innovation par la standardisation du développement, la factorisation des mécanismes et une approche modulaire adaptée aux contraintes de l’automatisation industrielle. «La nouveauté réside dans la capacité à maîtriser le développement de logiciels complexes, avec des coûts et des délais réduits et la possibilité pour l’entreprise de migrer vers une base technologique à jour. Nous voulons désormais valoriser cette plateforme en tant que produit capable de rendre les entreprises plus autonomes et en mesure de maîtriser elles-mêmes les processus, aussi complexes soient-ils», ajoute Christopher Bouza

Un partenariat actif avec la HEIG-VD
Les fondateurs d’Objectis sont issus de cette Haute école d’ingénieurs où la plateforme logicielle a en partie été développée. A travers la réalisation de nombreux projets soumis par les entreprises locales, les échanges ont été renforcés. Comme c’est souvent le cas lors de rapprochements entre hautes écoles ou écoles supérieures et PME de proximité (voir focus no18), cette collaboration a permis de proposer depuis peu une formation spécifique: Electronique et Automatisation Industrielle (EAI).

Quelles perspectives pour Objectis?
Cette start-up, complètement autofinancée par les membres fondateurs, emploie aujourd’hui huit personnes. Après une première année remarquable, Objectis prévoit pour fin 2012 de doubler son portefeuille de clients grâce au renforcement des activités marketing et communication. Si de grands groupes internationaux implantés en Suisse – dans les secteurs, notamment, de l’impression, de l’usinage et de l’instrumentation – lui font déjà confiance, la jeune société vise les marchés européen (Allemagne, Angleterre) et américain.

L’apport de platinn
Christian Caillat accompagne Objectis dans le développement de son activité commerciale selon trois objectifs: «Etendre les responsabilités des ingénieurs pour un meilleur suivi relationnel avec la clientèle et l’acquisition d’une culture marketing. Enrichir leur cahier des charges en les rendant proactifs dans les activités de communication pour capter de nouveaux projets. Enfin, élaborer une offre produit.» Du côté d’Objectis, ce coaching a abouti à un plan d’action commerciale solide et bien défini. «Christian Caillat nous montre la voie de façon objective et conforme à nos besoins. Sa riche expérience en tant que commercial et son appui sur le plan relationnel se révèlent des plus profitables, avec une vision plus humaine que technologique», conclut Christopher Bouzas.

L'avis d'un client
Le groupe international Bobst, leader mondial de l’industrie de machines d’emballage, a expérimenté avec succès la plateforme logicielle d’Objectis sur son site vaudois. Pour Olivier Porret, responsable produit au sein du département CORES (Control & Register Solutions) et chargé du développement des lignes de produits technologiques, celle-ci a répondu à trois objectifs: explorer une nouvelle technologie qu’il serait finalement possible de s’approprier, rechercher un accompagnement dans la conceptualisation de l’architecture de base ainsi que la gestion de projet informatique et enfin, trouver un produit en plus d’un partenaire adéquat pour la commande de processus en milieu industriel.

L’efficacité remarquable et l’intérêt des solutions technologiques d'Objectis ont convaincu l’équipe CORES à plus d’un titre. «En matière de projets informatiques, la gestion de la technologie reste souvent laborieuse pour les fabricants. Grâce à un découpage systémique, une modélisation de la fonctionnalité et la création d’un inventaire exhaustif d’objets, Objectis nous a permis de mieux définir le cahier des charges ainsi que le coût du projet», explique Olivier Porret. «Mieux gérer les délais et les coûts reste en effet une préoccupation constante en milieu industriel et la plateforme a sensiblement opéré sur l’efficience du développement. En outre, elle nous apporte une palette d’outils logiciels adaptés aux exigences industrielles, facilement exploitables et intégrables dans l’environnement multiplateforme de nos projets. Il est par ailleurs important de pouvoir s’appuyer sur une architecture informatique de base solide, saine et pérenne tout en faisant acquisition d’un produit modulable et évolutif, capable d’évoluer en fonction des besoins de nos clients.» www.bobst.com

Un bilan jugé donc très positif si l’on ajoute à la fiabilité du support et au bénéfice technologique, une méthodologie structurée sans précédent, dont l’équipe spécialiste d’Objectis peut d’ores et déjà se prévaloir.

Pour en savoir plus...
Objectis SA
Rue Galilée 9
1401 Yverdon-les-Bains
www.objectis.ch

CAILLAT Christiancontacter

CAILLAT Christian

Domaines :

  • stratégie d'entreprise
  • développement managérial
  • changement organisationnel
  • marketing et commercialisation à l'international

Expérience et formation :

  • management intérimaire pour PME, secteurs industriels High Tech et Biotech
  • CEO de 2 sociétés IT logiciel et services
  • consultant en management du changement chez HP
  • vente et marketing chez IBM et HP
  • licence en économie, St-Gall (lic. oec. HSG - 1977)

Langues :

  • français
  • anglais
  • allemand
Services platinn: Affaires Organisation

Affaires

Le service de développement des affaires vise en particulier:

 
  • l'augmentation des ventes;
  • la diversification de l'offre;
  • le renforcement des relations clients;
  • la validation et la réalisation d'une idée ou d'un projet d'innovation d'affaires;
  • l'évolution de la stratégie;
  • le financement de la société et des projets d'innovation.
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 24 (Juin 2012) 2012
  • Quand les lits deviennent intelligents
    ELITE s’apprête à révolutionner le modèle d’affaires de la literie pour l’hôtellerie. François Pugliese, CEO, explique son concept innovant de location optimisée.
  • Objectis SA: la compétence au service de l’automatisation industrielle
    Dans le domaine toujours plus exigeant de l’automatisation, Objectis développe des solutions logicielles performantes et innovantes, répondant à la complexité des machines de dernière génération.
  • Prix de l’Entreprise SVC Suisse romande 2012
    La 5e édition du Prix de l’Entreprise Suisse romande s’est déroulée à Lausanne le 25 avril dernier. Sous l’égide d’un jury d’experts indépendants, FKG Dentaire SA de La Chaux-de-Fonds a remporté le titre parmi les six PME retenues pour la finale 2012.
  • HyperWeek, du sur-mesure pour vos réseaux sociaux
    Créée il y a seulement 3 ans, la start-up passe à la vitesse supérieure. Son outil validé par des clients de renom, elle lance maintenant une application pour tous les smartphones.
fr (3,95 MB)
focus No 67 (décembre 2017) 2017
  • Newis: le boum du BIM
    Le BIM, pour Building Information Modeling soit la modélisation des données, transforme le monde du bâtiment. Explications avec Raphaël Chevailler, CEO de Newis.
  • Un coaching gagnant pour une transition couronnée de succès
    Le spécialiste du décolletage Lauener & Cie SA a bénéficié du coaching de platinn pour développer fortement ses activités dans le domaine médical, parallèlement à sa production historique pour l’horlogerie.
  • Prix PERL 2018 – candidatures ouvertes
    Les candidatures de la 16ème édition du concours Prix Entreprendre Région Lausanne (PERL) sont officiellement ouvertes! Les entrepreneurs peuvent, dès aujourd’hui, participer aux PERL 2018. Comme tous les ans, les prix récompensent les projets les plus créatifs et innovants qui, à terme, influenceront le marché de l’emploi dans la région lausannoise. Le bilan 2003-2017 du concours montre un impact économique très significatif pour la région.
  • Objectis accélère la transformation numérique chez les industriels
    Dès sa création, la spin-off de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud a fait appel à platinn pour développer son orientation commerciale.
fr (3,73 MB)