L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Pixelux Entertainment SA
Pixelux Entertainment SA

Pixelux Entertainment SA

  • Entreprise: Pixelux Entertainment SA

Pixelux révolutionne les effets visuels

22 Mars 2011

La société, aux références prestigieuses, a développé une technologie novatrice pour les jeux-vidéo et les effets spéciaux. Piexelux excelle dans l'art de la déformation et la destruction visuelle, quelle que soit la matière.

Par Anne-France Borgeaud Pierazzi

             

www.pixelux.com

Le spectaculaire devient réel
D’emblée, la page d’accueil du site internet de Pixelux Entertainment annonce la couleur des effets spéciaux 3D. Vous ne résisterez certainement pas à l’envie de télécharger l’application «DMM touch» pour iPhone ou iPad! L’entreprise genevoise, créée en octobre 2003, a en effet développé le logiciel DMM (Digital Molecular Matter). Cette technologie mise au point par une dizaine d’ingénieurs et graphistes, basés à Palo Alto en Californie et à Genève, a déjà fait ses preuves dans certains plus gros succès du box-office mondial. Sa particularité? Des calculs d’animations permettant des scènes de destruction et de déformation à couper le souffle.

Modéliser la matière en 3D
Au début de leur existence, les fondateurs de Pixelux font une présentation chez la société américaine LucasArts, la société d'édition des jeux-vidéos Star Wars, créée par Georges Lucas. Abasourdie par le savoir-faire de la jeune entreprise, LucasArts signe un contrat d’exclusivité avec Pixelux. Changer instantanément les propriétés physiques des objets, transformer par exemple un bâtiment de béton en verre, de métal en caoutchouc,… tout devient possible. Le programme permet la réalisation d’animations très réalistes mais surtout de gagner du temps et de l’argent. «Nous sommes inégalés sur le marché car notre technologie est la plus rapide, donc permet de réaliser des économies significatives pour nos utilisateurs», explique Raphaël Arrigoni, cofondateur et directeur européen.

De Star Wars à Avatar
Le logiciel de Pixelux est alors utilisé dans deux jeux-vidéo par les équipes de Star Wars: The Force Unleashed I et II. Puis, c’est au tour du film Avatar, de James Cameron, d’adopter le DMM pour offrir des effets visuels spectaculaires. Ensuite, l’entreprise signe un contrat important avec AMD, fournisseur mondial de solutions novatrices pour les marchés de l’informatique, pour la distribution des produits Pixelux sur leur plateforme. Des partenariats sont aussi conclus avec The Moving Picture Company et tout récemment avec Autodesk, le «Microsoft du graphisme 3D». Cette dernière va même intégrer la technologie Pixelux par défaut et la distribuer à tous les utilisateurs!

Plans de croissance
«Aujourd’hui, nous offrons des produits qui ont été validés par l’industrie avec plusieurs canaux de distribution», glisse Raphaël Arrigoni. «La prochaine génération de la technologie DMM est disponible à travers le partenariat avec AMD. Le DMM2, c’est son nom, facilite la création de nouveaux jeux tout en augmentant le niveau de simulation et le plaisir de jouer. Afin de grandir, nous envisageons une nouvelle phase de levées de fonds, qui devra permettre de commercialiser nos produits et travailler sur de nouveaux développements. Notre technologie a fait ses preuves et comporte par conséquent peu de risques pour les investisseurs.»

L’apport de platinn
«La première prise de contact a eu lieu à la fin du contrat d’exclusivité avec LucasArts, lorsque Pixelux cherchait à se développer. Nous avons pu faciliter les contacts entre l’entreprise et les partenaires locaux. Raphaël Arrigoni fait régulièrement et ponctuellement appel à l’OPI/platinn. Une relation de confiance s’est installée depuis deux ans. Au-delà du projet, nous pouvons donc bénéficier mutuellement de nos contacts et partager nos expériences», raconte Patrick Schefer, coach platinn.

L'avis de l'entrepreneur
«Patrick Schefer m’aide dans le suivi des dossiers afin de consolider l’argumentaire, notamment dans le cadre de présentations aux investisseurs privés. Ses connaissances me sont très utiles lors de levées de fonds: il m’a indiqué de nombreuses pistes et ouvert des portes du fait de son excellente connaissance des réseaux régionaux. Dans l’ombre de Pixelux, il y a donc de nombreux intermédiaires très précieux qui, grâce à leurs connexions, contribuent à la poursuite de notre succès», souligne Raphaël Arrigoni.

Pour en savoir plus…
Pixelux Entertainment SA
Raphaël Arrigoni
Rue Adrien-Lachenal 20
1207 Genève
T 022 348 90 50
www.pixelux.com

MESNIER Didiercontacter

MESNIER Didier

Domaines :

  • l'expérience internationale dans le domaine de la gestion de projets
  • la création de sa propre compagnie dans le domaine des Télécommunications

Expérience & formation :

  • coach auprès de la CTI Start-up

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Affaires Coopération

Affaires

Le service de développement des affaires vise en particulier:

 
  • l'augmentation des ventes;
  • la diversification de l'offre;
  • le renforcement des relations clients;
  • la validation et la réalisation d'une idée ou d'un projet d'innovation d'affaires;
  • l'évolution de la stratégie;
  • le financement de la société et des projets d'innovation.
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 14 (Mars 2011) 2011
  • Une goutte d'eau pure et éthique
    BeFreeTec a développé un procédé de filtration d'eau. Ses dispositifs s'appliquent aux domaines humanitaire, industriel et ménager. Entretien avec Patrick Muroni, un directeur et inventeur passionné.
  • Pixelux révolutionne les effets visuels
    La société, aux références prestigieuses, a développé une technologie novatrice pour les jeux-vidéo et les effets spéciaux. Pixelux excelle dans l'art de la déformation et la destruction visuelle, quelle que soit la matière.
  • Les PME traditionnelles au coeur des stratégies de politique régionale
    Sur demande du Secrétariat d'Etat à l'économie SECO, l'OCDE a évalué la Nouvelle politique régionale (NPR) et ses différentes orientations. L'étude a été présentée à Coire le 21 janvier dernier dans le cadre d'une conférence sur la promotion de l'innovation.
  • Histoire d’un succès
    Maxi-Croc, le crochet multiple
fr (0,86 MB)