L'Instrument PME accessible aux entreprises suissesRéalisations › Sensometrix SA

Sensometrix SA

  • Entreprise: Sensometrix SA

Sensometrix : Les veines de la main, gage de haute sécurité

23 Juillet 2010

Sensometrix a développé un algorithme capable d'identifier en deux secondes une personne parmi des milliers. Interview avec Nicolas Rebetez, CEO.

Par Anne-France Borgeaud Pierazzi

Quand et pourquoi est née Sensometrix ?

La société a été fondée en décembre 2006, avec Adrien de Loës. Nous avons constaté que la biométrie, l’identification des personnes en fonction des caractéristiques biologiques, était un terme mal perçu dans les entreprises. Nous avons décidé de nous positionner dans ce marché avec une technologie simple, offrant un temps de reconnaissance minimal et un taux de sécurité élevé. Par exemple, pour accéder à une salle des coffres, il y a deux manières d’utiliser la biométrie: soit la personne est porteuse d’une carte dans laquelle se trouve la donnée biométrique, soit elle présente son doigt, son iris ou sa paume devant le boîtier. Sensometrix s’est centrée sur cette deuxième méthode.

               

Nicolas Rebetez

Après avoir effectué des études de marché, nous avons constaté que la technologie existante était peu performante en termes de temps de reconnaissance. Notre projet a évolué en août 2008 lorsque Guillaume du Pasquier, responsable de la technologie, rejoignit l’entreprise. Nous avons crée un algorithme unique, SensoBrain, le premier accélérateur d’identification biométrique et l’avons combiné avec le capteur PalmSecure du groupe japonais Fujitsu. Ainsi, dans une grande base de données (jusqu’à plusieurs centaines de milliers), la reconnaissance se fait en moins de deux secondes, avec un taux d’erreur infime.

Comment commercialisez-vous la technologie Sensometrix ?
D’une part, à travers notre produit, la SensoBox, qui est équipée de la technologie SensoBrain. Nous avons pris le capteur de Fujitsu, auquel nous avons ajouté notre algorithme dans un lecteur biométrique. En approchant la main, et sans toucher le terminal d’identification, une personne est reconnue à l’entrée d’un bâtiment parmi des milliers enregistrées. La rapidité, le confort et la sécurité apportés par la SensoBox nous différencient de nos concurrents. Nous avons pu nous intercaler comme partenaire industriel indispensable dans la chaîne de valeurs entre les producteurs de capteurs et les intégrateurs.

D’autre part, avec SensoBrain, par le biais de notre accord de licence avec Fujitsu. Nous concédons donc un droit d’exploitation de notre technologie à ce groupe japonais et profitons de son réseau de distribution mondial dans 50 pays. Sensometrix fait figure de pionnier et leader dans le domaine de la nouvelle génération de sécurité. Elle est maintenant active dans de nombreux domaines: aéroportuaire, bancaire, horloger, pharmaceutique, industriel et gouvernemental.

Quels sont les défis d’avenir ?
L’année 2010 marque déjà de nombreux changements ! Nous avons engagé de nouveaux collaborateurs et venons de déménager dans de plus grands locaux à Genève. Des levées de fonds successives nous permettent de continuer à développer notre technologie et de voir l’avenir sereinement. Notre SensoBox se vend bien sur le marché suisse; nous souhaitons la distribuer en Europe dès 2011. Le SensoBrain est déjà commercialisé à l’échelon planétaire et les retours clients s’avèrent très positifs. Asseoir notre image, continuer à innover et maintenir notre leadership sont nos priorités.

L’apport de platinn
Gilles Chevrey de l’OPI, l’antenne genevoise de platinn, a été approché par les fondateurs en 2007. L’accompagnement s’est déroulé sur deux niveaux. Tout d’abord en assurant un rôle de coach dans le développement opérationnel et le positionnement stratégique ainsi que lors des négociations avec Fujitsu ou de rapprochements avec des partenaires. Ensuite dans une fonction de soutien dans les phases de doute. «Contrairement à la majorité des start-up dites technologiques qui développent une technologie et cherchent ensuite un marché, le projet de Sensometrix répondait à un réel besoin du marché. L’équipe bénéficie d’un vrai esprit d’entrepreneuriat et de hautes compétences.»

L'avis de l'entrepreneur
«Quand on a besoin de prendre du recul, on a des interrogations à un moment donné. Platinn a agi comme une rampe de lancement lors des points critiques du démarrage de Sensometrix. Nous avions déjà notre indépendance mais platinn nous a offert de la visibilité lors d’événements. Le soutien et l’écoute de Gilles Chevrey nous ont été très positifs», raconte Nicolas Rebetez.

Pour en savoir plus…
www.sensometrix.ch

CHEVREY Gillescontacter

CHEVREY Gilles

Domaines :

  • développement des entreprises privées, des groupes d'intérêts ou des communautés de pratique (l'organisation)
  • corollaire : la détermination stratégique (l'intention) et le management des activités (l'action)

Expérience & formation :

  • maturité commerciale
  • licence en psychologie sociale
  • post grade en psychologie du travail et des organisations, Université de Neuchâtel

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Coopération Organisation

MESNIER Didiercontacter

MESNIER Didier

Domaines :

  • l'expérience internationale dans le domaine de la gestion de projets
  • la création de sa propre compagnie dans le domaine des Télécommunications

Expérience & formation :

  • coach auprès de la CTI Start-up

Langues :

  • français
  • anglais
Services platinn: Affaires Coopération

Affaires

Le service de développement des affaires vise en particulier:

 
  • l'augmentation des ventes;
  • la diversification de l'offre;
  • le renforcement des relations clients;
  • la validation et la réalisation d'une idée ou d'un projet d'innovation d'affaires;
  • l'évolution de la stratégie;
  • le financement de la société et des projets d'innovation.
 
 
 

suite ›

Coopération

Le service de développement de partenariats et coopération vise en particulier:

  • l’analyse du potentiel des projets d’innovation;
  • la création de partenariats;
  • l’accès aux fonds publics;
  • le montage de projets de coopération (structure, gouvernance, propriété intellectuelle, finance, risques);
  • la négociation des contrats de coopération.
 
 
 
 

suite ›

Bulletins Focus

Titre Année Description Téléchargement
focus No 9 (Août 2010) 2010
  • Sensometrix: Les veines de la main, gage de haute sécurité
    Sensometrix a développé un algorithme capable d'identifier en deux secondes une personne parmi des milliers. Interview avec Nicolas Rebetez, CEO.
  • Swissaustral Biotech SA: La connaissance des extrêmophiles pour innover dans l'industrie
    Active dans les sciences de la vie, Swissaustral Biotech SA s'est implantée à Monthey afin de développer les aspects industriels de sa recherche. La start-up s'appuie sur une bibliothèque d'organismes extrêmophiles récoltés par sa fondation chilienne Biociencia.
  • Histoire d’un succès
    VS-link étend et dynamise ses prestations
fr (1,21 MB)